Ecocentre

 

logo2

 

ACALI a conçu et mis en œuvre l’Ecocentre de Bourgogne, point central de ses activités. L’Ecocentre de Bourgogne est situé en Puisaye, à 170 km de Paris et 50 km d’Auxerre. Implanté sur 4 hectares, ses équipements constituent un lieu de vie expérimental original. Dans un cadre en constante évolution, chacun peut s’informer, se former, pratiquer des activités éducatives ou sportives en relation avec la nature et l’environnement.

L’Ecocentre a pour mission d’accueillir les adultes pour une simple visite ou pour un séjour en immersion, de sensibiliser les jeunes publics par un accueil sur le site, hors temps scolaire ou par délocalisation de la prestation dans le cadre scolaire. L’Ecocentre propose des stages de formation sous forme de modules courts ou de formations qualifiantes de plus longue durée. Le site de l’Écocentre se prête particulièrement bien à l’expérimentation sur les matériaux, les produits et les procédés. Toutes les réalisations ont pour vocation d’édifier progressivement un vaste lieu de séjour et de découvertes. L’Écocentre s’implique entre autres, dans la promotion des ressources locales. Cela consiste à faire utiliser prioritairement les techniques, matériaux et matières premières disponibles dans un rayon limité autour de l’Ecocentre. Le bois, la terre et l’eau sont en particulier des ressources locales abondantes.


HEBERGEMENT

IMG_1111 (600 x 400) 101_6418 (600 x 450) 100_0598 (600 x 450) DSC00297 (600 x 399) 115_0157 (600 x 450)

Le coucher s’effectue dans des chalets de 16 (14 enfants et 2 encadrants), avec ou sans sanitaires en chambre de 4 enfants maximum, ou dans des chalets de 5 (écodôme), ou sous tentes en compartiments de 2 enfants avec plancher, matelas et casiers de rangement. Les sanitaires sont constitués par deux chalets en bois d’une surface de 10 m² chacun comprenant deux douches, deux toilettes, quatre lavabos et un chauffe-eau.


RESTAURATION

IMG_0616 (600 x 400) 101_1196 (600 x 450) 100_1214 (600 x 450) 100_0977 (600 x 450) 100_1213 (600 x 450)

Chalet économat :Un chalet avec ossature bois, doublé en fermacell d’une surface de 18 m², réservé à l’économat, comprend la plonge et les réserves alimentaires. Ce chalet, équipé d’un extincteur à eau pulvérisée et d’un extincteur à gaz carbonique est réservé au personnel.
Tente cuisine : Une tente de 12 m² de type M2 (ignifugée) est réservée à la préparation des repas. Très bien équipée, elle est parfaitement fonctionnelle.
Tente restauration :Une tente de type M2 d’une surface de 40 m² est principalement destinée à la restauration et aux activités pratiquées en soirée ou les jours de pluie.
Abri en toile : Un abri en toile de 20 m² permet à un autre groupe de prendre ses repas à l’abri du soleil ou de la pluie.


SALLES D’ACTIVITES

100_0961 (600 x 450) 101_6203 (600 x 450) 100_2167 (600 x 400) 100_1316 (600 x 450) 100_1259 (600 x 450)

Maison communicante bois / paille : Cette construction est faite en paille avec ossature bois et toiture végétale. Elle est conçue selon un modèle à haute performance énergétique et est équipée de domotique (automatismes pour gérer la sécurité, les économies d’énergie et la diffusion du multimédia).
Salles d’activités : Au sein de la maison en paille le rez-de-chaussée peut être utilisé pour la pratique d’animations.
Une tente de 25 m² est équipée pour réaliser des ateliers en rapport avec le thème des énergies. En cas de besoin la tente restauration de 40 m² est également utilisée en salle d’activités. Un « amphithéâtre » constitué de portions de troncs d’arbres constitue un excellent lieu de rassemblement.
Un chalet de 8 m² permet la pratique d’activités les jours de pluie.


AUTRES EQUIPEMENTS

DSC01233 (600 x 399) Ruisseau 3 (600 x 399) DSC00315 (600 x 399) IMG_0604 (600 x 400) 100_0515 (600 x 450)

Cuisson solaire et four solaire : Les repas, préparés sur place, utilisent en priorité, les productions locales. La cuisson est réalisée de préférence avec four et cuiseur solaires.
Eolienne et capteurs solaires : Eolienne et capteurs solaires permettent de fournir une partie du courant de l’écocentre La pose de capteurs en toiture fera de la maison en paille une maison à énergie positive.
Son et lumière : Un ruisseau avec mini jets d’eau et jeux de lumière offre une animation pilotée à distance.
Récupération d’eau et phytoépuration :Nous avons mis en place des récupérateurs afin d’utiliser l’eau de pluie pour l’arrosage. Les matières fécales sont séparées des eaux usées qui sont traitées grâce à des bassins plantés.
Jardin en carrés : Source d’approvisionnement en légumes, le jardin en carrés associe les plantes pour favoriser leur croissance et limiter les parasites. Compost et vermicompostage amendent le jardin de façon naturelle.
Jardin des simples : Jardin constitué de l’association de plantes aromatiques, médicinales et tinctoriales.
Vie animale : Une basse-cour, des poneys et des chevaux (en saison), viennent en complément de la vie sauvage.
Verger conservatoire : Implanté au sein de l’Ecocentre, en partenariat avec la Région Bourgogne, il permet de mettre en avant des variétés de fruits méconnus.


MAISON COMMUNICANTE

Ecocentre 1 (600 x 399) IMG_0678 (600 x 400) DSC00269 (600 x 399) IMG_0356 (600 x 400) DSC02675 (600 x 399)

La maison de demain, chacun s’en fait une idée. Les progrès de la technologie font évoluer le concept de la maison vers un confort de plus en plus automatisé, une maison sécurisée où il fait bon vivre. D’un autre côté, les nouvelles normes du bâtiment orientent la construction vers des maisons bien isolées, peu consommatrices et même productrices d’énergie. Entre le rêve technologique et le réalisme écologique, le fossé se creuse.
Faut-il s’entourer d’une technologie qui, une fois mise en œuvre, facilite la vie des bénéficiaires mais peut aussi les rendre dépendants d’un matériel qu’il est parfois difficile de maitriser ? Faut-il revenir à une simplicité ancestrale où les matériaux de base, la terre, la paille et le bois, apportent un confort sain et compatible avec l’augmentation de la population sur terre et le développement de la consommation ? Les deux points sont-ils antinomiques ?
Devant ces interrogations, notre maison communicante est un lieu de recherche expérimental incluant les problèmes de construction et d’automatisation de la maison.
La maison a fait l’objet de plusieurs formations de construction bois avec isolation en bottes de pailles. Auto construite par les stagiaires et les adhérents de l’association, cette maison dispose d’une surface au sol de 100 m². Elle comprend un salon – salle à manger, une cuisine, une salle d’eau, des toilettes et une chambre. Deux parties de la toiture sont végétalisées.
Elle est équipée de composants domotique KNX et est totalement fonctionnelle, autant pour l’habitation que pour les commandes domotiques et la scénarisation. Dotée de caméras, elle peut être contrôlée à distance (en WiFi localement ou via Internet et les réseaux 3G/4G).

La société IMEJI a été retenue pour développer les nouvelles technologies et participer ainsi au développement de cette recherche. Elle a mis en place un parcours NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche) permettant la visite commentée de l’Ecocentre grâce à un audioguide sur Smartphones et Tablettes.Elle a également entrepris de développer, au sein d’une maison bioclimatique, un système de contrôle par la Domotique.
Les objectifs sont multiples :

  • présenter un modèle de construction écologique original, intégrant des matériaux naturels et des solutions énergétiques optimisées, pour sensibiliser le public fréquentant l’Ecocentre (enfants et adultes dans le cadre des loisirs et de l’école).
  • animer pour les comités d’entreprises des journées et des week-ends à thème autour de la découverte des nouvelles technologies à la disposition du grand public.
  • proposer un showroom à l’usage des professionnels (vendeurs informatiques, électriciens, installateurs domotique) afin qu’ils puissent montrer à leurs prospects des expérimentations concrètes.
  • mettre en place des stages de formation domotique à destination :
  • de vendeurs de matériel informatique et domotique (grandes surfaces, magasins spécialisés, constructeurs)
  • de distributeurs d’accès Internet (ADSL, satellite, fibre optique)
  • d’électriciens soucieux de savoir programmer les automatismes de la maison
  • de futurs installateurs spécialisés domotique
  • du grand public
  • dispenser des formations sur la configuration et l’utilisation de la domotique via des Smartphones (Androïd et iOS).

Il s’agit de créer une dynamique afin de présenter les applications domotiques liées à différents domaines :

  • la sécurité : sécurité incendie, dégâts des eaux, vents violents, gestion des entrées dans la maison (retour d’informations sur la présence des occupants), détection de rodeurs, intrusion…
  • les économies d’énergie : gérer la lumière, la veille des appareils électriques, piloter le chauffage, automatiser le fonctionnement des volets en fonction de la température souhaitée et de l’ensoleillement …
  • le confort : ouvrir les portes de son garage, programmer l’arrosage de son jardin, choisir sa musique, la diffuser dans toutes les pièces au gré des activités des occupants de la maison (multi-room), visionner le film de son choix, accéder aux services Internet, gérer sa lumière, créer des ambiances lumineuses, utiliser les technologies sans-contact…

NFC TOUR

IMG_0666 (600 x 400) plan_eco_centre-06 (600 x 291) plan_eco_centre-01 (600 x 291) 20121020_183656 (450 x 600)

L’affirmation de la technologie NFC dans le monde et son accessibilité de plus en plus importante ont fait naître le projet du NFC Tour au sein de l’Ecocentre de Bourgogne.Ce service permet de découvrir l’Ecocentre sous un aspect totalement nouveau.
Un parcours touristique comprenant 20 panneaux basés sur la technologie NFC (Near Field Communication), permet de faire découvrir l’Ecocentre de Bourgogne et ses équipements écologiques et numériques, de manière ludique et moderne. Ce parcours est constitué de quatre secteurs : alimenterre (alimentation et terre), énergie, eau et construction dans lesquels sont exposées différentes réalisations.
L’approche d’un téléphone (ou d’une tablette) compatible NFC devant chaque plaquette identifiée « NFC Tour » met en œuvre l’apparition d’un texte et de photos destinés à mieux comprendre la partie observée tandis qu’un guide sonore donne des précisions orales. Un plan et une numérotation des postes permettent à chacun d’effectuer la visite à son rythme.

Deux niveaux d’explication sont disponibles : un simplifié pour les enfants, l’autre pour les adultes.



Nos Partenaires